Moquette shaggy

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

La moquette shaggy doit son nom au terme anglais shaggy, qui signifie « hirsute ». Avec ses longues mèches, elle constitue un revêtement de sol cocooning par excellence. À la mode dans les années 1960, la voilà qui revient en force dans nos intérieurs, où elle se décline en une multitude de couleurs, des plus sobres aux plus flashy !

Bien choisir sa moquette shaggy

Avantages et inconvénients de ce type de moquette

Avec ses mèches longues et sa texture frisée, la moquette shaggy est ultramoelleuse sous les pieds et contribue à accentuer la sensation de confort. Elle constitue un bon isolant acoustique et conserve la chaleur. Elle limite également les risques de glissade, contrairement à un carrelage par exemple.

Inconvénient : les mèches longues de la moquette shaggy retiennent plus la poussière et demandent donc un entretien régulier.

Les matières de la moquette shaggy

Vous aurez le choix entre les moquettes shaggy en fibres synthétiques ou naturelles. Les deux formes existent en rouleaux (le plus souvent de 4 ou 5 m) ou en dalles (carrées, rondes, triangulaires, octogonales).

Les moquettes shaggy en fibres synthétiques peuvent être en acrylique, en polyamide ou en polypropylène (moins onéreux mais à réserver plutôt pour une pièce à faible passage). D'un coût raisonnable, elles sont résistantes et faciles d'entretien.

Les moquettes shaggy en fibres naturelles sont quant à elles composées de laine, confortable et chaleureuse, ou de fibres végétales comme le coco, le sisal ou le jonc de mer. Isolantes et robustes, elles sont un peu plus onéreuses que les moquettes synthétiques. Seul le jonc de mer supporte l'humidité.

Les classes d'usage de la moquette shaggy

Le classement UPEC indique, grâce au chiffre associé à chaque lettre, le niveau de performances de la moquette shaggy : U signifiant usure, P poinçonnement, E eau et C chimie (agents chimiques). 

La classe sera choisie en fonction du lieu de pose de la moquette :

  • la classe 21 pour un usage modéré à léger (chambre et couloir ne donnant pas sur l'extérieur) ;
  • la classe 22 pour un usage général à moyen (séjour et hall d'entrée) ;
  • la classe 23 pour un usage élevé (cuisine, entrée, pièces donnant sur l'extérieur).

Mais il existe également des normes à prendre en compte, tels la norme NF et le marquage CE.

Poser sa moquette shaggy

Conseils pratiques

La moquette shaggy peut être fixée à l'aide d'un adhésif double-face ou d'une colle spécifiquement adaptée. Attention, le sol doit être parfaitement plan, sain et sec.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Entretien

La moquette shaggy doit être régulièrement aspirée, une à deux fois par semaine. En cas de tache, vaporisez un nettoyant moquette que vous laisserez agir avant de tamponner à l'aide d'un chiffon. Une fois par an, un nettoyeur moquette vapeur permettra un nettoyage en profondeur.

Lire l'article Ooreka

Prix et points de vente

Vous trouverez de la moquette shaggy dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur Internet. Pour le prix, comptez entre 15 € et 30 € en moyenne.

 

Moquette

Moquette : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Choix de la moquette

Sommaire

Pourquoi choisir de la moquette ?

Pourquoi choisir de la moquette ?

Quel format choisir ?

Moquette en rouleau

Matière : laine ou synthétique ?

Moquette en laine Moquette synthétique

Divers

Voir 3 articles de plus

Ces pros peuvent vous aider